LES TROIS  MORTS 

D'ALEXANDRE

Marié à Julie, une institutrice, Alexandre lui était garde - Garde des Forêts - et c'était une fonction hautement honorifique. Veuf, puis remarié à la Richarde,
il devint marchand de grains. Evoluant ainsi du jour au lendemain du plus bas au plus haut de l'Echelle Sociale.
Après sa mort, sa dépouille continua étonnement de suivre l'évolution sociale de sa descendance...

Bientôt, sous l'égoïsme enlacé, j'oublie, paysan parvenu, que l'initiale raison du château fut de me révéler par antithèse la chaumière. (G.B.)

1ère mort - Né protestant Alexandre fût mis en terre dans le petit cimetière familiale implanté sur ce sol fertile dont il avait eu la garde aux origines.
2ème mort - Mais la Dame Richarde, qui lui survècut, exigea le rapatriement des cendres dans le cimetière communal attenant à ses terres - avalisant ainsi le devenir d'Alexandre tout en haut de l'Échelle Sociale. Catholique par son alliance et devenu un chef de Fabrique - au sommet de l'Échelle à son tour, son fils Aristide  venait de faire ériger un beau caveau sur ses propres terres d'élection.  Mais il se désola bien vite qu'il soit désespérément vide:  pas de trace en effet d'un quelconque enracinement qui viendrait consacrer dans son sol de conquête une respectabilité toute neuve...
3ème mort - Qu'à cela ne tienne pensa tout de go son rejeton...et l'on déterra une troisième fois Alexandre et les larmes coulèrent encore en abondance, pour la troisième fois, vouant désormais à l'oubli un passé dont il était de bon ton d'avoir honte en ce temps-là!

clic ici
Ainsi Alexandre est-il toujours là à nous suivre, vaille que vaille...

retour chaumière