Heureux l'enfant qui a possédé, vraiment possédé ses solitudes!

Il est bon il est sain qu'un enfant ait ses heures d'ennui qu'il connaisse la dialectique du jeu exagéré et des ennuis sans cause, de l'ennui pur.

Grenier de mes ennuis, que de fois je t'ai regretté quand la vie multiple me faisait perdre le germe de toute liberté

Dans la maison natale s'établissent des valeurs de songe derniere valeur qui demeure quand la maison n'est plus...




Chez  La  RICHARDE

le cinéma à l'envers - clic

Chez  ARISTIDE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





La Reine des Abeilles

Le Palais Dame Richarde était un endroit sans âge où l’idée même de richesse s’était évanouie dans la nuit des temps. Cette demeure immense somnolait  sous des arbres plusieurs fois centenaires et son état d’abandon, derrière un parc lui-même à l’abandon, prêtait le flan à tous les imaginaires fantasques des villageois, qui sont comme on le sait des affabulateurs-nés. Mais avant tout ce qui frappait d’entrée le visiteur quand il était



autorisé à pénétrer dans le royaume  de cette bienfaitrice, c’était ce grand hall largement ouvert sous une voûte céleste en trompe-l’oeil  tout là-haut contre la charpente du toit d’ardoises, avec une lune peinte en son milieu, une fantaisie baroque et terrifiante, habilement conçue pour frapper l'imagination...


        Sentences Lunaires→  

 

haut

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 











 
 
 
 
 
 










Le Petit Prince inattendu

Livré à lui-même dans la maison-grenier de la Richarde, le gamin Aristide s'apprêtait à devenir l'homme providentiel du nouveau monde, et après en avoir détruit par jeu le bel agencement il s'est peu à peu construit  une nouvelle existence sur ces ruines qu'il a innocemment généré. De sa chaumière en son palais,  Aristide, reconnaissant, fit recouvrir le plafond
de sa propre maison d'étoiles et de petits nuages, qui composaient un ciel plus vrai que nature. Et ce qu’on remarquait surtout c’était cette  lune lisse et ronde, un peu crue dans son expression, devenue électrique,  mais rassurante et tellement captivante pour celui qui  s’ouvrait désormais à une vie en tout point respectable et sereine...
clic image
| La Visite par effraction | Le Rêve de maison |
 


haut